MarcBook (hebdomadaire) MarcBook
Bulletin hebdomadaire d'informations et de ressources PC, "parfois gentil, parfois méchant, toujours critique".
MarcBook - accueilaccueil MarcBook - Explications? Autres sitesauteur
RechercheGoogle

Web malexism.org
FTP search - outil de recherche de fichiersFTPSearch

téléchargement invalide ou trop lent ? Collez ici le nom du fichier pour chercher des liens en Europe et au Canada. © 1994-1997 Tor Egge.

 Cliquez un numéro précédent (tri par dates)Archives
2001 2000 : 28.12 14.12 07.12 30.11 24.11 16.11 09.11 02.11 26.10 19.10 12.10 05.10 28.09 20.09 01.09 15.08
1998 1997 1996

n°181 - 28 décembre 2000

- édito

Lors d'un colloque sur la Net Économie, mi-décembre, j'ai entendu beaucoup de choses intéressantes mais aussi de quoi crier ce fameux "foutaises", et encore quelques uns de ces coups de frein qui font soupirer.
Déjà, tout au long de la journée, aucun intervenant n'a daigné distinguer Internet et Net économie. Comme si le réseau se pouvait résumer à un support pour le commerce ! Des routes seulement pour les marchands ; sur les routes, j'y vois des gens qui se promènent, certains même sont à vélo. On dirait qu'ils ne vont pas souvent sur le net, ou alors en fermant les yeux. Je me souviens du passage de Pompidou à Abidjan : une grosse voiture les vitres fumées et fermées, à cause des microbes au-dehors et de la "clim" en dedans. Les économistes sur le réseau sont tout pareil, dans leur monde clos il ne voient pas l'homme vivant.

Je suis persuadé que Usenet ne leur dit rien, qu'ils ne savent pas qu'une des toutes premières mailing-list était consacrée à la science-fiction, SF-lovers. Évidemment, s'ils ont des oreilles pour entendre l'étude IDC qui chiffrait le nombre d'e-mails échangés l'année passée à 10 milliards a du les laisser sur le cul. Mais il n'était question que de Web ce jour-là.

------------------

- Manuscrit

Toujours à propos de ce colloque...
Pour insister sur le fait que les rencontres humaines seront toujours de mise malgré le réseau, un capital-risqueur disait : "nos grands-parents considéraient que recevoir une lettre tapée à la machine était insultant". C'est à dire que s'il n'est pas manuscrit, un courrier devient trop impersonnel, il n'est plus cette emprunte corporelle jugée comme une marque d'attention.

Je veux bien qu'on s'attache à ces empruntes, moi le premier, je trouve les mots "à la main" plus chargés de sens encore, d'émotions en tous cas, dans le dessin des lettres et jusque dans l'arrangement sur la feuille de papier. Mais refuser son titre de noblesse à notre lot d'octets froids et calibrés, c'est un peu comme faire un chemin à moitié, s'arrêter avant le but. Parce qu'une lettre manuscrite est déjà le résultat d'une double virtualisation : celle du langage qui donne des noms aux objets, qui interprète la réalité, et celle de l'écrit qui pose ce langage sur un papier puis le donne à lire.

Alors pourquoi en refuser une troisième ? Allons jusqu'au bout ! D'autant qu'un tapuscrit n'ajoute pas une véritable abstraction mais ne fait que supprimer le charme de la calligraphie.

------------------

- Productivité

Le cabinet Meta Group livre une étude concluant que les gains de productivité dans les industries employant l'informatique et Internet ont atteint une sorte de palier. Or, l'économie exigeant toujours plus de productivité pour plus de compétitivité, le seul moyen d'éviter l'impasse est de travailler plus. Résultat, les gens qui comme vous et moi bossent devant un écran et un clavier en sont à 45 heures par semaines. Aux USA. Mais la tendance serait similaire sur le reste de la planète Hi-Tech.

Le Meta Group fournit deux raisons à cette stagnation de la productivité : la complexité sans cesse plus grande des ordinateurs et de leurs technologies qui nous oblige à une formation continue et en parallèle au travail, et le caractère toujours nouveau des projets sur lesquels on planche, sans recul, ce qui nous fait sous-estimer le temps nécessaire à leur réalisation.

Le directeur des études économiques à la Caisse des Dépôts et Consignations, Patrick Artus, qui est aussi enseignant, et responsable de recherche, et encore membre du Conseil d'Analyse Économique auprès du premier ministre, est connu du milieu pour ses talents d'orateur et pour ses coups de gueule concernant l'UMTS. Patrick Artus, donc, pendant cette conférence sur la net-économie (encore !), disait que l'informatisation a surtout provoqué une baisse de productivité dans les entreprises si celles-ci ont conservé une structure hiérarchique ancienne. On est au pays de Colbert, c'est vrai, et si j'ai éprouvé plus d'une fois cette vérité bien énoncée, j'aurais envie d'ajouter que ce sont les réseaux plus que l'ordinateur qui sont en cause. Ce réseau-là surtout, puisqu'il est conçu décentralisé.

Autant de bonnes raisons pour faire des heures sup'. Ajoutez à cela les passions imbéciles de certains individus qui publient du contenu spontanément sur le réseau ; ceux-là ont tout faux :-)

------------------

- Abondance

Dans un de ces mini-sondages à la mode sur la toile, le site Abondance.com posait la question cruciale : "sur un outil de recherche, comment tapez-vous les mots clés servant a désigner un nom propre ?". On attendait impatiemment la réponse, 52% en minuscules, 18,7% avec les initiales en majuscule, presque 5% en majuscules, et, étrangement, 24,5% autrement... Ces résultats d'un intérêt majuscule vont probablement bouleverser la vie des internautes, des moteurs et des annuaires.

+ d'infos...http://www.abondance.com/docs/sondages.html

------------------

- Big Brother Awards

Je ne sais plus si je vous avais parlé des "Big Brother awards", une sorte de concours à contre-courant qui décerne des prix aux entreprises ou organismes jugés les moins respectueux de la vie privée, ou les plus malades d'espionite. Chaque pays a son lot de gagnants et le nôtre a vu couronner le Ministère de l'Intérieur, la Sonacotra, Vaulx-en-Velin, l'Inria et Sagem Morpho, chacun premier de sa catégorie.

Le Ministère de l'Intérieur est grand gagnant grâce à ce flic niçois qui exploitait le Système de Traitement des Infractions Constatées (STIC) pour informer sa loge maçonnique au sujet des possibles recrues. Suit la Sonacotra, société anonyme d'économie mixte qui refile régulièrement ses fichiers de locataires à la police. Vient ensuite Vaulx-en-Velin, qui pique la place que briguait un temps Levallois-Perret, avec un joli système de vidéosurveillance installé dans la municipalité. L'Inria gagne son lot parce qu'il a mis au point un système de vidéosurveillance dit "intelligent" (VSIS). Quant à Morpho, filiale de la Sagem, le leader mondial de l'identification digitale, elle est récompensée pour ses applications ambitieuses de gestion des données personnelles.

Mais ceux-là ne sont que les premiers d'une liste plus longue dans laquelle on trouve le Parlement français, la Cnam, la DGI, France Télécom, Un collège de Nice, Thomson-CSF...

Bien entendu, aucun gagnant ne s'est jamais présenté, dans aucun pays (Angleterre, Suisse, USA, Autriche), pour recevoir sa médaille ou le trophée. C'était pourtant l'occasion de démontrer un peu d'humour ou de faire, au moins hypocritement, amende honorable.

+ d'infos...http://www.bigbrotherawards.eu.org/

------------------

- Scour

Scour était la troisième victime de cette guerre d'usure par voie de justice que menaient les majors de la musique contre le MP3. Napster et mp3.com étaient les deux premiers, ils sont rentrés dans le rang, comme on sait. Scour était en berne avec un dépôt de bilan proche mais le voilà racheté par CenterSpan Communications pour 9 millions de $. Cette société développe un système, légal, de partage de données peer-to-peer, C-star, qui sortira début 2001.

+ d'infos...http://www.scour.com/
+ d'infos...http://www.centerspan.com/main/

------------------

- CD-R taxés

La commission (Brun-Buisson) qui réunissait entre autres le Ministère de la Culture français, la Sorecop et Copie France à propos de la nouvelle taxe sur les supports numériques a voté. J'ai parlé ici du projet (n° 178 et 179). la taxe est fixée à 2,75 francs par heure pour la musique (CD-R et CD-RW) et à 8,25 francs pour la vidéo (DVD). Heureusement, les formats compressés MP3, Real ou WMA n'ont pas été considérés dans les calculs, et le prix des galettes audio vierges devraient augmenter de 3 francs seulement à partir de janvier 2001.

D'ici le mois de mars prochain, la commission étudiera le cas des autres supports, disques Zip, mémoires Flash, disques durs... Une association s'est montée, ATCD (Action contre la Taxe des CD vierges), bien agressive et revendicative ; le lien est donné ci-dessous. 01.net saisit l'aubaine pour inviter la foule des internautes à en débattre sur des forums ouverts pour la cause.

+ d'infos...http://www.atcd.fr.st/
+ d'infos...http://www.01net.com/taxe.cd/produits.perso.html
+ d'infos...http://www.malexism.org/marcbook/2000/1130.shtml - CD vierges

------------------

- AOL/Time

La FTC (Federal Trade Commission) a pris son temps pour approuver finalement le mariage d'AOL avec Time Warner, après moult discussions et surtout bon nombre de concessions de la part des deux promis. Apparaît maintenant une FCC (Federal Communications Commission) mais qui devrait comme sa soeur répondre oui d'ici la fin de l'année, en ajoutant peut-être une condition : que la messagerie instantanée d'AOL soit ouverte aux concurrents pour qu'ils puissent rendre leurs utilisateurs compatibles avec ceux d'AIM.

Il y aura du monde au mariage : les 26 millions d'abonnés Internet AOL et Compuserve, 20% des foyers américains branchés aux câbles de la Warner, la Warner Bros pour le cinéma, la chaîne télé CNN et d'autres, les journaux Time et People, les maisons de disque EMI, Virgin, Capitol, Chrysalis... et encore tous ces noms, vous en connaissez au moins un : Beau Dommage, Aznavour (Charles), Trenet (id.), Lavoie (Daniel), Bowie (David), Eric Clapton, Julien Bécaud et Gilbert Clerc, Madonna, Renaud, les Stones, Tina Turner... Sans oublier Netscape, WinAmp, ICQ et AIM côté logiciels, et leur myriades d'utilisateurs.
Harry Potter ? C'est la maison Time Warner aussi !

------------------

- Cache cookies

Alexandre Paccalet d'Internet Actu nous parle le premier des "cache cookies", une variante des cookies bien connu, qui prennent de plus en plus les mauvaises habitudes des virus. Mais les virus, eux, sont l'oeuvre de margoulins et non de respectables sociétés avec pignon sur rue.
Les caches cookies, qui échappent à tout contrôle des utilisateurs, brisent la sacro-sainte barrière qui interdisait à un site Web d'accéder aux cookies créés par un autre site. Voilà de quoi se pencher attentivement sur nos habitudes de navigation.

+ d'infos...http://www.princeton.edu/pr/news/00/q4/1205-browser.htm

------------------

- Google bar

Puisqu'il est question de traçage des internautes... Je parlais de la Google Bar, fin novembre, en concluant que ce genre d'outils d'accompagnement sur le Net font de bons surveillant, Bingo !

La barre d'outils du moteur de recherche et annuaire Google, qui s'intègre à Internet explorer 5, retourne des renseignements sur vos promenades virtuelles à son éditeur. C'est même une de ses activités principales. Google explique que ce traçage ne servirait qu'à améliorer son système PageRank, qui donne un coefficient aux sites Web selon leur achalandage.
Prudent tout de même, l'éditeur propose maintenant une version dite sans mémorisation des sites visités, mais ne retire pas pour autant la première version de sa ToolBar.

+ d'infos...http://toolbar.google.com/
+ d'infos...http://www.malexism.org/marcbook/2000/1130.shtml - Google Toolbar

------------------

- Palm OS 4.0

Lors de la conférence PalmSource 2000, destinée aux développeurs, le patron de Palm, Carl Yankowski, a donné quelques infos sur l'avenir de ses ardoises :
La version 4.0 de l'OS Palm sera couleurs 16bits (une version bêta serait en circulation selon CNet), reconnaîtra l'USB, communiquera sans fil (Bluetooth, avec démo d'un jeu à l'appui), fera de la messagerie instantanée, saura téléphoner grâce à des prothèses pour les différents réseaux (GSM, CDMA, GPRS...), et se branchera sur un portail MyPalm qui proposera e-mail, synchronisation de calendriers, et d'autres contenus. Côté matériel, les futurs Pilots tourneront avec un processeur Motorola basé sur la technologie ARM à 100MHz, plus rapide que les actuels Dragonball à 20MHz du même Motorola.

Yankowski a même parlé de sécurisation (des données privées, c'est là une corde sensible qu'il fait résonner au bon moment) et de transactions sécurisées, mais sans livrer trop de détails.

Même Sun se met à rimer avec Palm en annonçant - pour très bientôt - Java 2 Platform Micro Edition (J2ME) et Mobile Information Device Profile (MIDP), en versions développeurs, pour l'OS des PDA. Ne me demandez pas à quoi servent exactement J2ME et MIDP sinon, respectivement et à vue de nez, à porter la plate-forme Java sur les PDA et a assurer la compatibilité entre ces petites machines de divers fabricants et concurrents ; on verra bien de quoi il retourne lorsque ces produits se seront matérialisés...
Et voici FileMaker, qui, sous l'aile d'Apple, regrette le défunt Newton de son tuteur et annonce un "compagnon" pour Palm OS, soit une version très allégée de sa base de donnée mais synchronisable avec les postes ou serveurs sous Mac ou Windows.
Voici encore AppForge, qui lance un kit de développement Visual Basic 6 pour Palm OS. Moyennant un run-time de 600Ko sur le PDA, une application spécifiquement écrite, testée, débuguée et compilée sur PC peut être transférée sur Pilot ; 695$.
De son côté, HandSpring lance un VisorPhone, 300$ carrément, soit un de ses PDA sous Palm OS, capable de téléphoner mais pas vraiment relooké ; il va y avoir de la buée sur les écrans.

Même si Microsoft ne veut pas lâcher le morceau et continue de pousser son Windows CE rebaptisé Pocket PC, il est évident que Palm conserve sa domination du marché, et qu'il sait convaincre les partenaires.

+ d'infos...http://www.palm.com/europe/fr_french/
+ d'infos...http://www.handspring.com/products/visorphone/
+ d'infos...http://www.filemaker.fr/
+ d'infos...http://www.appforge.com/prod/eval/evalform.html

------------------

- en bref : LuraTech pour Director. Gimp 1.2.0. Office 10 patché. ViaCyrix. Ms -. 3DFX. Linux Itanium. Lycos

LuraTech sort un plug-in pour Macromedia Director, Xtra, qui offre aux productions en Shockwave la compression par ondelettes dont on a parlé souvent ici. Téléchargement et essai 30 jours :
+ d'infos...http://www.luratech.com/products/download/xtrabundlewin_e.html

• La version 1.2.0 de The Gimp a été livrée le 25 décembre pour Linux. Il comprend essentiellement des corrections de bugs. Le Photoshop libre et gratuit est décliné sous Windows, mais avec un délai évidemment. Je ne résiste pas à pointer sur le test que j'avais fait ici : + d'infos...http://www.malexism.org/marcbook/2000/1026.shtml - The Gimp v1.1.24

• Très drôle, Microsoft a livré un patch destiné à corriger des bugs de sa bêta 2 d'Office 10. Le paquet de 6,5Mo est destiné aux élus anglophones seulement qui ont le privilège de tester la suite pour le plus grand bénéfice de l'éditeur. Corel, lorsqu'il était encore en forme, avait imaginé l'éventualité de payer ses bêta-testeurs, parce que ce procédé est un excellent moyen de peaufiner un produit.

• VIA Technologies veut retourner sur le champ de bataille des processeurs en passant par l'entrée de gamme. Les puces VIACyrix, ex-WinChip, héritières du Cyrix III et renommées finalement Samuel II, seront gravées en 0,13microns, offriront un cache de second niveau de 64Ko et tourneront entre 700 et 800MHz pour les sockets 370.

• Dans la foulée des Compaq, Gateway et Intel (Dell n'a pas encore parlé), Microsoft annonce que ses résultats seront en-dessous des prévisions, bien en-dessous. Les entreprises ont dépensé moins que prévu, mais ce sont surtout les particuliers qui sont pointés du doigt, et pas qu'aux US (chute de 55% des ventes de micro en France pour novembre, selon Context et 01net).
Si Noël était pourri, l'éditeur compte néanmoins sur ses futures sorties, Office 10 et Whistler, pour se souhaiter à lui-même une bonne et heureuse année 2001.

• Il n'y a pas 2 ans, sortir un jeu sans le label 3DFX ou Voodoo était impensable, et Diamond et Creative Labs marchaient à l'ombre du mur 3D. Mais 3DFX, mal en point, se fait racheter par nVidia qui résout du même coup ses problèmes judiciaires avec 3DFX. 70 millions de $.
+ d'infos...http://www.nvidia.com/Company/InvestorRelations

• Linux 64bits sera prêt lorsqu'Intel livrera son processeur Itanium, dans la première moitié 2001, tandis que la version 64bits de Windows sera encore dans les cartons de Microsoft. Peut-être six mois pendant lesquels on peut espérer qu'IBM, Oracle, et les autres pourfendeurs de monopoles (quand ce ne sont pas les leurs), feront le forcing pour livrer des serveurs haut de gamme sous l'OS libre.

• Lycos lance son serveur de téléchargement, quelques années après tout le monde (Stroud, Tucows, etc.). La machinerie qui fait fonctionner le Web computer.lycos serait en fait celle de Fast, c'est à dire l'excellent outil d'indexation de fichiers qui est accessible, depuis au moins quatre ans, en haut de chaque page du Marcbook dans sa version Web.
+ d'infos...http://computers.lycos.com/

------------------

- Météo

Je me dépêche de publier cette édition, parce qu'on nous promet des coups de vent dans le sud du pays. Non pas que je craigne une nouvelle tempête comme celle de l'année passée, mais le moindre éternuement de la météo nous fait ici, dans la forêt, des coupures de courant qui durent parfois longtemps. Bon prétexte pour reporter à la prochaine fois les tests de logiciels.

------------------

La photo de la semaine : + d'infos...http://www.malexism.org/photos/korhogo.html

Bonne année nouvelle, fêtez-la avec plein d'excès et sans aucune retenue.

===================

© Reproduction totale et extraits autorisés avec mention de l'url : http://www.malexism.org/marcbook/.
Réalisation, information, tests et rédaction : Marc-Alexis Morelle. .